08/09/2012

Proposition (contre la menace néonazi)

Proposition présenté par Yorgos Mitralias:

 

CherEs camarades,

 

Comme vous le savez bien, la Grèce a été transformée, depuis bientôt 3 ans, en un laboratoire européen des plus extrêmes politiques néolibérales.  Leurs résultats n’ont pas été seulement économiques. L’appauvrissement monstrueux de l’écrasante majorité de la population grecque, a été accompagné d’attaques répétées contre les droits et les libertés démocratiques les plus élémentaires, contre le régime démocratique parlementaire et la souveraineté nationale elle-même !

La conséquence de cette véritable tragédie sans précédent en temps de paix, est que l’actuelle société grecque tend à ressembler à la société allemande du début des années trente, a cette République de Weimar agonisante. Rien n’y manque, même une force néo-nazie, l’Aube Dorée, en pleine ascension, qui en quelques mois a réussi à devenir le troisième plus grand parti du pays.

C’est la première fois depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale et le procès de Nuremberg qu’apparaisse au cœur de notre continent et devienne aussi fort un parti professant ouvertement le nazisme le plus violent, faisant l’apologie de chambres à gaz et d’Auschwitz, organisant des troupes d’assaut appelés...SA, et promettant d’exterminer immigrés, Roms, juifs, homosexuels, minorités nationales et militants de gauche !  Désormais, la menace est trop réelle et directe pour qu’on puisse l’ignorer.

Cependant, le problème que constitue la montée impétueuse de l’Aube Dorée n’est pas uniquement grec. La Grèce étant transformée en laboratoire européen, tout ce qui se passe à l’intérieur de ses frontières est condamné à être exporté, néonazisme inclu. Mais, il y a plus que ca. Politiques d’austérité draconienne aidantes, presque partout en Europe, on assiste au renforcement de l’extrême droite. En somme, le problème est général, européen…

Voila donc pourquoi nous croyons que c’est impossible de se mobiliser et se battre contre les politiques néolibérales, sans se mobiliser et se battre en même temps contre la menace néonazie et le fascisme ! Et c’est pourquoi nous proposons d’inclure l’antifascisme militant aux 4-5 pylônes du processus de l’Alter Summit pour une Autre Europe.

Cette fois, l’histoire ne doit pas se répéter ! NO PASSARAN !

 

Yorgos Mitralias, au nom de quelques mouvements sociaux grecs

 

Fontes e referências: 

Yorgos Mitralias, au nom de quelques mouvements sociaux grecs.

Secção: 
Editores: 
Subscribe to Syndicate